© 2019 Prix Hervé GHESQUIÈRE

STATUTS

 

Association déclarée par application de la

loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.

N°W2B3004418 en préfecture de Haute Corse

ARTICLE 1 : NOM : PRIX LITTÉRAIRE Hervé GHESQUIÈRE

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : PRIX LITTÉRAIRE HERVÉ GHESQUIÈRE

 

 

ARTICLE 2 – BUT/OBJET

Cette association a pour objet de décerner à des journalistes/grands reporters qui sont tout à la fois auteurs, un prix littéraire attribué chaque année à leurs écrits (biographies – nouvelles - récits – enquêtes – reportages – investigations – photos – témoignages - romans)

  • Le prix Hervé GHESQUIERE est un prix hommage à la mémoire du journaliste/grand-reporter Hervé GHESQUIERE né le 5 février 1963 à Lille et qui décède le 14 juin 2017 à Paris après avoir été otage des talibans durant 547 jours en Afghanistan du 29 décembre 2009 au 29 juin 2011.

  • Le prix Hervé GHESQUIÈRE est attribué aux auteurs/journalistes sur la base d’un concours littéraire qui détermine, après lecture par un jury composé de journalistes, sous la présidence de Monsieur Patrick Poivre D’Arvor, la ou le lauréat (e) de l’année en cours.

  • Le prix Hervé GHESQUIÈRE est proclamé au mois de juin de chaque année lors d’une cérémonie de remise du prix à l’occasion des rencontres littéraires dédiées aux journalistes/auteurs baptisées « Les plumes de la liberté », partie intégrante de l’évènement du prix Hervé GHESQUIÈRE.

 

  • Le prix Hervé GHESQUIÈRE récompense chaque année une œuvre littéraire dont l’auteur est également dans sa qualité,  journaliste.

Le prix Hervé GHESQUIÈRE a pour singularité les valeurs qui animaient l’auteur de « 547 jours dans le piège Afghan » et « La blessure » dans l’exercice de son métier :

  • La persévérance dans le travail d’investigation auquel il était attaché.

  • Le témoignage quelques soient les conditions d’exercice.

  • La force qu’il lui a fallu pour écrire chaque jour en détention malgré la peur de l’inconnue du lendemain, entravé dans sa liberté, menacé, séquestré durant 547 jours dans des conditions inhumaines.

  • La résilience dont il a fait preuve à sa libération

  • Le courage, après la confiscation de ses écrits par les talibans, de tout réécrire

  • L’humanisme et l’engagement qui le caractérisaient dans sa quête de vérité, soucieux de s’informer des résultats et des changements de situations longtemps après avoir investigué.                                                                                                                                                                              

  • Ce prix met à l'honneur le travail d'écriture de l’auteur/journaliste suite à ses reportages, enquêtes, investigations, couvertures d’évènements, réflexions pour prolonger l'information et offrir un éclairage averti sur l'actualité ou le thème choisi.
    Il rappelle aussi l’importance de la liberté d'informer en mission et le courage dont font preuve les journalistes de terrain, reporters de guerre, envoyés spéciaux, journalistes en mission à l’étranger, photographes, témoins de leur temps en zones de conflits qui exercent parfois leur métier au péril de leur vie pour ramener écrits, sons et images.
    Il soutient également la valeur du travail d'investigation chère à Hervé GHESQUIÈRE, la formation au métier de journaliste et le respect des droits d'auteur.

  • Le prix Hervé GHESQUIÈRE est attribué en public par Monsieur Patrick Poivre D’Arvor Président d’honneur de l’association du Prix Hervé GHESQUIÈRE, également Président du jury et par Madame Sandrine GHESQUIÈRE (épouse d’Hervé GHESQUIERE) Marraine d’honneur et Vice-Présidente de l’association en présence des membres du jury, « Des amis d’Hervé », du public invité, d’élus locaux et de la présidente de l’association du Prix Hervé GHESQUIERE  Madame Evelyne ADAM. Cette cérémonie désignera la ou le lauréat(e) de l’année et, le cas échéant, jusqu’à trois nominés.

  • Le prix Hervé GHESQUIERE sensibilisera le public, durant les deux journées des rencontres littéraires « Les plumes de la liberté » auxquelles il est adossé, à la liberté d’expression et au métier de « Journaliste ET Auteur » par des conférences, lectures, ateliers, débats, guide à la formation en présence des représentants des écoles de journalismes et autres initiatives. Les journées littéraires s’achèveront avec la présentation d’un spectacle artistique et d'un concert sur le thème de la liberté. Les statuts juridiques sont déposés au cabinet d'avocats de Maitre Casubolo-Ferro avocat de l'association du Prix littéraire Hervé GHESQUIÈRE 50 Bis Avenue de la grande armée 75017 - PARIS